L'effarouchement des pigeons

Mise en page

Notre société a changé : l’environnement, l’urbanisation, le changement climatique et la transformation du paysage ont modifié les habitudes des colonies aviaires.
Dans les zones urbaines ou péri-urbaines, la présence et la prolifération excessive des pigeons occasionne de sérieuses nuisances : odeurs, bruits, hygiène, santé. 
A cela s'ajoutent les graves détériorations des bâtiments et monuments..

Limiter leur nombre, les repousser hors de nos villes devient une véritable nécessité.

Il vaut mieux prévenir que guérir

Les problématiques

Ils attaquent notre santé 

  • Les pigeons sont vecteurs de germes pathogènes pour l'homme et les animaux domestiques : salmonellose, toxoplasmose, ornithose.
  • Les parasites qui se nourrissent de sang (tiques, puces et petites araignées) s'échappent des nids et s'en prennent à l'homme.

Ils attaquent notre hygiène

  • Leurs nids abritent insectes et acariens qui peuvent envahir des parties entières de nos bâtiments. 
  • Les œufs et les pigeonneaux qui n'arrivent pas à maturité attirent les rats et autres nuisibles. 
  • Leurs fientes (ou déjections) corrosives salissent et dégradent nos façades, nuisant au standing de nos locaux. Elles agressent les rebords de nos fenêtres, nos cours, nos jardins et même la carrosserie de nos voitures, augmentant considérablement le coût de leur entretien. 

Ils dégradent notre environnement

  • Les nids et les fientes bouchent les gouttières, provoquant débordements et dommages.
  • La fiente des pigeons est un milieu idéal pour les moisissures diverses, l'acidité de ces déjections parvient à attaquer la pierre et la salit considérablement.
  • Le régime alimentaire citadin des pigeons leur cause une déficience en minéraux et vitamines qu'ils comblent en grignotant bourgeons et feuilles, abimant ainsi nos espaces verts.

Ils sont une gêne odorante et bruyante

  • Malodorants et bruyants, leurs roucoulements nous dérangent aussi bien sur notre lieu de travail que chez nous ou pendant nos activités de loisirs.
  • Leurs déjections sont très glissantes et peuvent créer des situations dangereuses sur les trottoirs, les rebords et autres surfaces où il y a accumulation. Ceci augmente la probabilité d'accidents pour lesquels notre responsabilité pourrait être engagée et dont nous aurions à gérer les suites administratives et/ou médicales

Nos stratégies se construisent en deux actions :

  • Action curative ou dépollution : campagne de régulation et de capture 
  • Action préventive : campagne d’effarouchement et mise en place de solutions anti intrusions

L'objectif est de diminuer une population de pigeons à l’aide de la fauconnerie et du piégeage.

Cela consiste à faire croire aux nuisibles du retour des rapaces afin de les décider à migrer. Pour cela, nous commençons par effaroucher le cœur de la ville puis nous nous éloignons de manière hélicoïdale. 

Sur six mois : 

Le première étape est la phase de dépollution. Il faut agir de façon intensive afin de réguler efficacement la population.

Les cinq mois suivants, pendant la phase d’entretien, nous vous préconisons de 4 à 8 jours d'intervention par mois.

Les interventions s’effectueront de façon aléatoire et seront fonction de la météo, des habitudes des pigeons.

Un relevé  mensuel est transmis avec les observations et un rapport complet livré à l'issu de la campagne de dépigeonnage.

Les moyens

Les fauconniers seront connectés à leur oiseaux .

Tous les oiseaux seront munis d’un GPS pour être localisés afin de pouvoir retrouver au mètre près le lieu de pose de nos oiseaux dans le cas d'une perte visuelle de l'oiseau.

Les accipitridaes (buses de Harris ) partiront du poing du fauconnier pour attaquer les pigeons directement ou seront en affûts des volatiles encore en vol.

Leur vol de chasse est agressif et permettent des résultats immédiats.

Les falconidaes (faucons) seront lancés d’endroits dégagés (toitures, parc dégagé, plaine agricole, etc..) et simuleront des attaques sur un leurre manipulé par le fauconnier, jusqu'à ce que la colonie envahissante se déplace dans une zone non dérangeante.

Le climat anxiogène est immédiat et  les résultats sont réels.

Nos oiseaux peuvent intervenir pendant plusieurs jours sur votre site dans la mesure où les lieux de repose sont adaptés (eau à disposition, pièce au calme, accès électrique).

Tous nos intervenants sont munis de radio afin de communiquer en permanence.

Quelques chiffres

0

Soit le nombre de couvées par pigeon par an

0

Le nombre de pigeons capturés par an dans une ville comme Lyon

0

Le nombre de pigeons à Paris, soit un pigeon pour 25 habitants

0

Semaine le temps moyen pour réguler une colonie de 800 individus.